Rey parle de Xamax - Servette

Oct
02
2019
Rey parle de Xamax - Servette
Alexandre Rey a cédé la présidence de la Fondation Gilbert Facchinetti en 2016 (Crédit photo: Arcinfo / L.Vuitel)
02.10.2019 20:54 - rédigé par NE Xamax FCS
A A A

Alexandre Rey livre son regard sur le derby qui se disputera samedi à la Maladière

Peu de joueurs ont su marquer les esprits tant à Genève qu'à Neuchâtel. Alexandre Rey avait remporté le dernier titre de Servette en 1999, en terminant meilleur buteur du championnat. Quelques années plus tard, il a fait trembler les filets pour les Rouge et Noir. Son engagement pour Xamax a été bien plus loin que le rectangle vert. A la fin de sa carrière, il a dirigé Pro'Imax, la société qui se chargeait de promouvoir l'image du club et du stade de la Maladière. En 2012, il a fait partie des premiers à plonger à la rescousse du mouvement juniors xamaxien. Cofondateur de la Fondation Gilbert Facchinetti, il en a été le président jusqu'en 2016 et continue de siéger à son Conseil. Pour des raisons professionnelles, il est retourné dans son Valais d'origine et garde un œil attentif sur les clubs dont il a défendu les couleurs.

Samedi, Xamax reçoit Servette, qu'est-ce que ça t'évoque?

  • C'est bien d'avoir de nouveau ce derby en Super League, je l'attendais. Mais j'avoue que je suis partagé. J'ai joué dans trois clubs romands et j'ai conservé des liens particuliers avec chacun d'eux. Après une carrière, tu conserves toujours de l'affection pour les clubs où tu es passé. D'ailleurs, ce sera certainement aussi un match particulier pour Alain Geiger. Mais tout le monde aime les derbys, ils ont plus de saveur que les autres matches.

De manière générale, comment qualifies-tu les confrontations entre Xamax et Servette?

  • Je ne dirais pas que c'est l'amour entre Xamax et Servette, mais ce n'est pas aussi tendu qu'entre Servette et Sion. Pour en avoir vécu quelques-uns, j'apprécie la passion que déclenche un derby et de jouer dans des stades pleins. C'est ce dont le "produit football" a besoin. Je me souviens d'un des premiers derbies que j'avais disputé contre Xamax avec Servette. Le club neuchâtelois était fâché de ne pas avoir pu déplacer le match (réd: Xamax allait recevoir l'Inter de Milan deux jours plus tard en Coupe UEFA), alors ils ont envoyé la 2e équipe. Nous avions eu beaucoup de peine à nous en défaire, 2-0.

Où vois-tu ces deux équipes à la fin de la saison?

  • Je pense qu'elles lutteront contre la place de barragiste jusqu'à la fin. Après les premières journées, on avait peut-être l'impression que Servette n'allait pas souffrir et, pourtant, il se dirige plutôt vers le deuxième wagon. Le classement se scinde en deux: si Saint-Gall part dans le groupe de tête avec Sion, Bâle et YB, on risque d'assister à un championnat à deux vitesses.

Aujourd'hui, certains observateurs estiment que les tendances de ces deux équipes s'inversent, partages-tu cet avis?

  • Je suis allé voir Servette en début de saison et j'ai été impressionné par leur jouerie. Ils ont sans doute bénéficié de l'élan de la promotion: quand tu gagnes tous les matches en Challenge League, tu arrives hyper confiant à l'étage supérieur. Après, il y a un temps d'adaptation, parce que la ligue est plus exigeante et un frein se tire naturellement. Je reste convaincu que Servette possède un grand potentiel. Concernant Xamax, je retiens que l'équipe n'a pas perdu beaucoup de matches. Il y a eu des changements importants, avec l'arrivée d'un nouveau staff et d'une autre manière de travailler. Il me semble que ça commence à porter ses fruits. On a longtemps parlé d'une dépendance à Raphaël Nuzzolo et voilà qu'on assiste à l'avènement de Gaëtan Karlen. Ça fait certainement du bien à toute l'équipe de pouvoir s'appuyer sur plusieurs éléments.

Gaëtan Karlen fait donc bien honneur au numéro 11 que tu portais?

  • Oui, je suis super content pour lui. C'est aussi un Valaisan et on apprécie de voir ceux qui brillent ailleurs. Je trouvais dommage que certains l'aient classé dans la catégorie des joueurs qui sont performants en Challenge League mais qui ne confirme pas en Super League. C'était un peu injuste parce qu'il n'avait jamais réellement vécu une saison en première division où il bénéficiait de suffisamment de temps de jeu. Quand on est attaquant, on a besoin de ressentir de la confiance. Peut-être que Joël Magnin, en tant qu'ancien joueur offensif, a mieux compris cet aspect mental et a su le mettre dans de bonnes dispositions.

Toutefois, Xamax n'a pas encore gagné à domicile cette saison, qu'est-ce qui peut amener le déclic?

  • Le douzième homme joue un grand rôle. Le public neuchâtelois est capable de pousser son équipe, mais c'est difficile de faire bouger les gens. Il faut que l'enthousiasme monte et que les supporters encouragent l'équipe, mais je parle d'un encouragement total. Ce club le mérite parce que ça fait sept ans qu'il enchaîne les miracles. Il est revenu de très loin et je ne parle pas seulement du barrage à Aarau... Malgré tout ce qu'il a vécu, Xamax est toujours là et il a besoin d'un public fidèle.

Et toi, tu seras à la Maladière samedi?

  • Non, malheureusement je ne pourrai pas venir. J'ai un rendez-vous prévu de longue date, mais je garderai un œil sur le télétexte. Cette saison, je suis allé quelques fois à Sion et à Genève. Je compte bien revenir à Neuchâtel quand j'en aurai la possibilité.

Merci Alex et à bientôt à la Maladière.

Alexandre Rey en bref

1991-1994 FC Sion 84 matches, 27 buts

1994-1996 FC Bâle 65 matches, 17 buts

07-10.1996 FC Sion 5 matches, 0 but

1996-2001 Servette FC 132 matches, 53 buts

2001-2002 FC Lucerne 16 matches, 8 buts

2002-2006 Neuchâtel Xamax 124 matches, 49 buts

1998-2005 Equipe de Suisse 18 sélections, 5 buts

2006-2011 Directeur de Pro'Imax

2012-2016 Président de la Fondation Gilbert Facchinetti

Les 5 derniers titres

Résumé du match Vaduz - Xamax
Premier match du championnat 2021/22 et première victoire des Rouge & Noir ...plus »
Bienvenue Dylan
Un international cap-verdien à Xamax !...plus »
Notre nouveau maillot
Disponible dès le jeudi 22 juillet à la boutique de la Maladière Centre...plus »
Xamax X Puma
Jul
20
Xamax X Puma
⌚ Tic, tac, tic, tac......plus »