Trois questions à ... trois arrières

Feb
11
2018
Trois questions à ...  trois arrières
13.02.2018 21:52 - rédigé par NE Xamax FCS
A A A

La parole à la défense

Trois balles arrêtées, trois têtes, trois buts, trois défenseurs. Le match contre Aarau vendredi soir a révélé les arrières de Neuchâtel Xamax FCS. Mike Gomes, Igor Djuric et Mustapha Sejmenovic : ce sont eux qui ont fait trembler les filets argoviens et emmené Xamax à la victoire. C’était la première fois de la saison pour Igor et Mus’. La deuxième pour Mike. Réactions.

On a assisté à la vengeance des défenseurs vendredi ? Ras-le-bol d’être dans l’ombre ?

Mike : La « vengeance », c’est un grand mot (rires). Mais après avoir été pointés du doigt pour avoir encaissé trois buts à Vaduz, ça nous a fait du bien d’avoir réussi à aider l’équipe en marquant.

Mus’ : En fait, on a tous le même objectif, faire avancer Xamax. Alors c’est clair que quand on marque, c’est plus inattendu. Mais en même temps, la motivation d’un footballeur passe aussi par le fait de marquer des goals (rires).

Igor : Moi, j’ai marqué le 2 à 1. C’est un bon but sur une sacrée passe de Doudin qui a permis de donner l’avantage à l’équipe.

Mike : Une chose est sûre, ça fait toujours plaisir d’entendre son nom au micro …

Igor : En plus, c’est mon tout premier but officiel avec Xamax. Je vais m’en souvenir toute ma vie, c’est sûr.

Mike : Le petit cœur que je fais avec mes mains, c’est pour ma copine dans les tribunes. Comme je marque peu, j’en profite à fond et je lui fais ce petit clin d’œil (rires)

Même si parfois, les défenseurs sont des « serial-buteurs » (à l’image de Sergio Ramos du Real par exemple), on vous attend moins devant le but adverse. C’est ça le secret… passer en douce et surprendre tout le monde dans les 16 mètres ?

Igor : Bon. Sergio Ramos, c’est du lourd. Si j’étais comme lui, je serais à Real pas à Xamax (rires). Cela dit, c’est vrai. On s’attend moins à nous voir dans les 16 mètres. C’est l’avantage de notre position.

Mike : C’est vrai que des défenseurs comme Ramos sont plus athlétiques et plus solides que d’autres joueurs. C’est sans doute un atout devant les buts.

Mus’ : Parfois, ça peut surprendre de nous voir si haut. Mais en même temps, on est hyper surveillés, parce que justement on vient de nulle part.

Igor : En ce qui concerne mon but, les argoviens ont oublié leur marquage et je me suis retrouvé tout seul dans les 5 mètres. J’ai bondi sur la balle comme un lion.

Mus’ : Mais il faut quand même dire que vendredi soir, on a été servi par des passes d’anthologie, aussi bien les deux corners de Geoffrey Tréand que le centre de Charles Doudin.

Vous vous souvenez de votre premier but en tant qu’arrière ?

Mus’ : Ah oui. C’était en 2005 avec Yverdon-Sport. Et c’est le but qui a permis à l’équipe de monter en Super League. Alors celui-là, je ne l’oublierai jamais.

Igor : Non, je ne me souviens pas. Ce que je sais, c’est que j’essaie toujours de monter sur les corners pour faire marquer notre équipe ou marquer un but moi-même. Parfois, ça ne marche pas. Mais d’autres fois oui, comme vendredi.

Mike : Mon premier but ? Je ne m’en souviens pas non plus. Par contre, je me souviens de ce but de fou en avril 2016.  C’était aussi face à Aarau. On était mené 2 à 1 dans les arrêts de jeu. A la 93ème minute, Walthert est monté dans les 16 mètres. Et c’est lui qui m’a fait la passe décisive pour remonter à deux partout. Un gardien qui fait un assist’ à un arrière, ça ne s’oublie pas (rires).

 

 

Les 5 derniers titres

Avant-match de Xamax - Stade Lausanne du 22.09.2021
Tous les ingrédients pour faire de cette rencontre un match passionnant ...plus »
Interview de Karim Gazzetta
« La confrontation contre SLO sera un gros match »...plus »
Compte rendu du match Xamax - Lugano du 17.09.2021
Neuchâtel Xamax sort la tête haute...plus »
Avant-match de Xamax - Lugano du 17.09.2021
Un adversaire de Super League à la Maladière...plus »
Xamax Academy Camps
Les inscriptions pour les camps des vacances scolaires d'automne sont ouvertes !...plus »