La ligue nationale A et un parfum d'Europe...

Au cours des années 70 la progression continue, et au terme de la saison 1972-73 le club accède à la Ligue Nationale A. Xamax termine sa première saison dans l'élite à la 7e place et atteint la finale de la coupe, perdue contre le FC Sion.

La décennie s'égrenne et l'équipe oscille entre le milieu et le bas du classement. On notera quelques noms dans les compositions d'équipe, notamment Gilbert Gress, entraineur-joueur durant deux saisons de 1975 à 1977, mais également en 1978-79 rien moins que Michel Decastel, Hans-Peter Zaugg, Christian Gross et Christian Constantin sous la houlette de... Erich Vogel.

1979 est aussi l'année de la passation de pouvoir entre Gabriel Monachon et Gilbert Facchinetti, ce dernier devenant à son tour Président central.

Les années 80 débutent sur les chapeaux de roue, et l'équipe prend la 3e place lors du championnat 1980-81, et se qualifie pour le coupe UEFA. Gilbert Facchinetti rappelle Gilbert Gress au poste d'entraineur, et ce Neuchâtel Xamax que personne n'attendait élimine Sparta Prague, Malmö et le Sporting Lisbonne avant de s'incliner en quarts de finale contre le FC Hambourg, finaliste de cette même coupe.

Neuchâtel Xamax approche de plus en plus du sommet, effectue une saison 1984-85 pleine d'espoir mais inachevée avec la 3e place, une nouvelle défaite en finale de la coupe contre le FC Aarau, et une élimination au premier tour de la coupe UEFA contre l'Olympiakos Pirée.

En cette saison 1985-86, Ueli Stielike arrive en provenance directe du Real Madrid, et vient renforcer l'impressionnant contingent déjà fort de Engel, Hermann, Don Givens, Perret, Mottiez, Ryf,  Lüthi, et on en oublie de moins mauvais... L'équipe se distingue à nouveau par un parcours exemplaire qui les voit atteindre une deuxième fois les quarts de finale de la coupe UEFA pour y rencontrer le.. Real Madrid. Elimination malgré le match retour épique où les xamaxiens s'imposeront par 2-0 à la maladière devant 25'500 spectateurs. Rappelons que Neuchâtel n'est qu'une petite ville de 30'000 habitants...

Quant au titre, il échappera à nouveau aux rouge et noir pour 2 petits points...

RSS Share to Facebook Share to Twitter Email This More...