Valentin Borghini : Tous azimuts

Jun
10
2012
Valentin Borghini : Tous azimuts
10.06.2012 11:19 - rédigé par Neuchâtel Xamax
A A A

Ah, ce Xamax ! La suite !

Les messages continuent d’atterrir sur l’aérodrome de l’amitié xamaxienne. Poursuivons donc !

François Rusca (Neuchâtel)

Ne connaissant pas le nouveau président, nous ne pouvons que le féliciter de son courage et lui souhaiter bonne chance dans sa nouvelle fonction. Il est très courageux... Nous espérons surtout que le nom de Xamax subsistera, ne serait-ce que pour Gilbert !

Christian Tissot (Montmollin)

« XAMAX, hier, aujourd’hui et demain »

  • Hier : Merci Gilbert de nous avoir fait vivre avec « XAMAX » des moments inoubliables durant toutes ces magnifiques années et honte à ceux qui ont cru pouvoir faire mieux.
  • Aujourd’hui : Sachons être humbles, patients et raisonnables face au travail à fournir et d’une totale impartialité lors des importantes décisions à prendre. Remettons sans cesse l’ouvrage sur le métier afin de pouvoir, dans un futur proche, vivre à nouveau avec « XAMAX » une saine passion du football à travers le cœur de tous les supporters passionnés ainsi que de tous les bénévoles.
  • Demain : Si l’expérience du passé nous a donné les clefs d’un avenir serein, alors nous aurons gagné et pourrons alors porter loin l’image positive de tout un canton après avoir gravi à nouveau les marches pour atteindre la « Super League » et d’y faire honneur.
    Diriger c’est prévoir, et de savoir mettre les bonnes personnes à la bonne place sera donc primordial ces cinq prochaines années afin d’atteindre le but.

Serge Dussex (Ayent)

Le XAMAX que l’on souhaite par deçà les Alpes….

Je m’oblige avec plaisir, même dans le délai très court qu'on nous a impati, à faire part de ces quelques propos au sujet de Xamax . Mais cela m’oblige aussi à une volonté de sélection. On sait bien combien l’on a aimé le club « ancien » de notre cher Gilbert : nous étions presque unanimes dans le Vieux Pays à défendre ses idéaux, ses principes…soutenu par la cohorte d’inconditionnels fidèles locaux …et la chronique de ce jour et son auteur sont la preuve de cette fidélité, toute en sincérité, sans calcul. Il faut dire que l’amitié accordée en retour, à nous autres « étrangers », l’a été également sans réserve !

Cette sélection m’oblige aussi à faire l’impasse sur la période sombre du club, où l’on s’est écarté de tous ces principes, période qui nous inspirait de la tristesse, tristesse intense à la limite du dégoût.
Et puis, vu de l’extérieur, il semble que le printemps refleurisse. Certes, la végétation est encore faible, mais, semble-t-il, pleine de promesses. Alors, pour celui qui croit ferme qu’en dehors des dollars et des euros, l’on puisse recréer un idéal, pour une cause combien noble, au service d’une région, mais surtout d’une jeunesse, il ne peut y avoir qu’encouragements et grand bravo ! Oh! j’imagine bien que c’est léger et gratuit en termes d’engagement….mais peut-être qu’un souffle dans ce sens, même modeste, venant de cette région qui idéalise son club « phare » (lui aussi devrait peut-être revoir quelques principes !) peut être agréable pour les nouveaux responsables.
Qu’ils sachent dans tous les cas, ces responsables et leurs fidèles soutiens, qu’un très grand nombre de Suisses…et de Valaisans admirent leur engagement et leur ténacité, et même si certains d’entre eux ont un âge déjà …avancé, ils souhaitent bien revoir le XAMAX au sommet de l’élite du pays.

Alors bon vent et amitiés du Valais!

Gérard Dussex
Président d’honneur
du FC US AYENT-ARBAZ

Richard Romano (Demonte-Piémont)

Xamax représente pour moi par le biais de celui qui m'interroge l'épopée et la légende: l'épopée de la famille Facchinetti, d'origine piémontaise comme nous; la légende d'une escalade sociale et sportive faite d'amitiés, de l'amour célèbre pour la "Blonde", mais aussi de grandes souffrances. Et puis encore les Mistons de l'Ecluse dévalue à toute allure, avec cet Oeil-de-Perdrix, autichambre du Paradis.
Notre prochain but: Nous perdcre dans la contemplation du passé pour nous retrouver quelque part au fond du filet, mais de perches d'Auvernier, avec dans les pieds un ballon, surtout pas dégonflé!

Blaise Robert (Maujobia)

J'avoue ne pas être un spécialiste en matière de football. Cependant, on a déjà donné, si je puis dire, dans la famille puisque mon père, "surnommé "Caillou" fut dans les années 30 gardien dans l'équipe-fanion de Neuchâtel et remporta un titre de ce qui n'était pas encore la Ligue nationale, mais une ligue de haut niveau. Pour en revenir à Xamax, il me faut dire que je suis très déçu mais finalement pas trop étonné de voir ce que l'ancien président a fait de ce magnifique club. Mais il ne faut évidemment pas jeter le manche après la cognmée, et je félicite les hommes "de bonne volonté" et qui ne devraient manquer de compétence, qui sont en train de s'unir pour que le club, s'appuyant patiemment sur les jeunes du Secteur de la formation, retrouve efficacité et panache. Cela poru la joie de ceux qui jouent et parallèlement pour ceux qui les regardent. Il est indispensable de remettre des joyaux dans l'écrain qu'est devenu le stade de la Maladière.

Duilio Rota (Fleurier)

Quelle déception d'avoir assisté à la descente aux enfers, puis à la faillite de l'équipe de l'ancien président Gilbert Facchinetti. Mainte­nant, tirons un trait sur cette sale affaire! Je félicite M. Binggeli et son comité d'avoir accepté de reprendre le club et de repartir à zéro. Mes remerciements vont aussi aux spon­sors qui ont redonné leur confiance au club. Dans le canton de Neuchâtel, beaucoup de jeunes aux dents lon­gues rêvent d'avoir l'opportunité de montrer leur talent. Je suis per­suadé qu'ils ont déjà envie de manger la pelouse. Alors, donnons-leur cette chance ; je suis certain qu'il y aura des résultats. Pas besoin de grands renforts, ni de vedettes dans un premier temps! Avec une bonne ambiance d'équipe et un public fidèle, le nouveau Xamax va renverser des montagnes ! Une chose est certaine : la Maladière attirera à nouveau la foule.

 

Mini-enquêtes terminées, si l'on peut dire, du moins momentanément. Dès lors, passons à la pratique: place... aux actes.
Le coordinateur (à bon compte) du texte des... autres:

Valentin Borghini

Les 5 derniers titres

Xamax en Valais
Une télécabine "Rouge et Noir" à Anzère...plus »
Présentation du match Selección AFE - Xamax du 19.01.2018
Dernier test en Espagne...plus »
Participez au sprint final vers la promotion
Soyez fiers d’être Xamaxiens : offrez le ballon du match !...plus »
Second essai en Angleterre pour Loïc Jacot
Après Manchester City, place à Liverpool...plus »
Opération Super League
Petits plats pour grands défis...plus »
Mailot 2017-2018
Facebook
Shop
Appli
Sysconcept