Interview de Dilan Qela

Nov
09
2017
Interview de Dilan Qela
16.11.2017 14:39 - rédigé par NE Xamax FCS
A A A

« Souvent, j’ai pleuré dans mon lit le soir… »

Dilan Qela voit son parcours de footballeur s’arrêter net le mardi 9 mai 2017, aux alentours de 18h00. Nous sommes à l’entraînement. Ce jour-là, un joueur est à l’essai, comme il y en a souvent pendant les périodes de mercato. Personne ne le connaît. Mais lors d’une action offensive de Dilan, le joueur en test s’interpose. Malheureusement, c’est la cheville de Dilan qu’il percute. Le choc est violent. Ce sera une fracture de la cheville droite. Rien qu’au bruit, Dilan savait qu’il devrait abandonner les terrains de football pendant plusieurs mois. « Souvent, j’ai pleuré dans mon lit le soir… C’était horrible ! ».

Cinq mois plus tard, Dilan est encore éloigné des terrains, mais de moins en moins.

Ce mardi, il est sorti du vestiaire en sueur et radieux avant de crier à qui voulait l’entendre : « J’ai enfin pu faire un entraînement normal sans douleur… fini la déprime ! ». Pour la première fois depuis son accident, il a fait des passes et il a « joué au football » avec ses coéquipiers. Alors certes, il manque encore de précision et de rapidité. Mais en se rapprochant du ballon, Dilan sait qu’il se rapproche de la fin de son long calvaire.

Dilan Qela

Un arrêt de toute activité physique d’abord, un passage au bloc opératoire ensuite et une reprise de la physiothérapie au compte-goutte. Tout l’été, et parce qu’il joue avec les jeunes de l’équipe nationale, il a travaillé à Macolin avec les physios de la Nati. Il a rejoint les spécialistes de la Maladière il y a 6 semaines. Au menu, de la physio bien sûr, mais surtout un renforcement musculaire suivi de près par le médecin de Neuchâtel Xamax FCS, Arnaud Widmeier : « Dilan n’a pas pu travailler ses muscles de la jambe droite pendant presque trois mois d’immobilité. Et il faut savoir que pour une semaine d’arrêt, il faut compter 6 semaines pour refaire la musculature ». Un travail de patience, jour après jour, qui n’a d’autre objectif que d’éviter la récidive.  « Cette expérience m’a permis de mieux connaître mon corps », poursuit Dilan. « Aujourd’hui, je suis plus à son écoute qu’auparavant. Je connais ses fragilités, mais surtout ses forces. C’est un atout ! ».

Pendant que ses collègues partiront en vacances après le dernier match du 8 décembre (Xamax – Winterthour), lui continuera de travailler à son renforcement musculaire tous les jours avec un préparateur physique. « Le but, c’est de rattraper le temps perdu. On m’a volé presque un an de foot, à moi de me donner à fond».  Surtout, il va devoir essayer de retrouver sa place dans une équipe qui cartonne. « C’est comme une renaissance. Mais je suis sûr que dès la reprise, je serai encore plus fort que le printemps passé». 

Le mot de la fin Dilan ? « Accrochez-vous, Dilan Qela est bientôt de retour ! ». Vamos !

Le profil et les statistiques de Dilan Qela

Les 5 derniers titres

Appel au public
Choisissez le maillot de la saison prochaine...plus »
Léo Farine prolongé d'une année
Neuchâtel Xamax FCS mise sur l’avenir en prolongeant le contrat de Léo Farine...plus »
Camp d'entraînement à Murcia en Espagne
Retrouvez toutes les photos sur notre compte Instagram @xamaxfcs...plus »
Camp d'entraînement
Neuchâtel Xamax FCS en Espagne ...plus »
Compte rendu du match Xamax - Breitenrain du 12.01.2018
Pour leur premier match amical de l'année, les rouge et noir se sont imposés 5-0 face à Breitenrain....plus »
B&H
Instagram
Shop
Appli
Sysconcept