Neuchâtel Xamax FCS
FC Aarau

Aug
18
16:00
22.08.2013 10:02 - rédigé par Neuchâtel Xamax FCS
Share to Facebook Share to Twitter Email This More...
A A A

L'Express/Arcinfo.ch : Cinq minutes fatales à Xamax FCS

Devant 4119 personnes, les Neuchâtelois s'inclinent en Coupe face à Aarau.

Juste avant le début de la saison, le président de Neuchâtel Xamax FCS avait évoqué un objectif - "disputer les finales de première ligue " - et un rêve: "Eliminer Aarau en Coupe de Suisse." Hier après-midi, ce dernier ne s'est pas concrétisé: Aarau a quitté la Maladière avec une victoire 3-1.

Mais cela ne suffit pas à effacer le sourire radieux du visage de Christian Binggeli: "J'ai rêvé pendant... 5 minutes! Je suis cependant très fier de mon équipe. On a su tenir tête à une formation de Super League devant un public fantastique." Il est vrai que les Neuchâtelois ont répondu présent en nombre (4119 spectateurs), sans doute conscients qu'ils n'auraient pas souvent l'occasion d'assister à une telle affiche cette saison. Ni les suivantes, d'ailleurs.

Le retour d'un certain engouement (pour ne pas dire d'un engouement certain) autour du glorieux club "rouge et noir", s'explique aussi par la qualité du jeu et des joueurs. Même face à une équipe qui évolue trois catégories plus haut, Xamax n'a pas renié son style. "Nous ne sommes pas là pour bétonner" , assure le coach Roberto Cattilaz, non sans une légitime fierté.

 

Les regrets de Witschi

Mais voilà, bien que faisant pratiquement jeu égal avec le pensionnaire de Super League, la différence s'est ressentie dans les moments cruciaux. Après avoir pris un avantage somme toute mérité (Rodriguez avait déjà eu la meilleure occasion jusque-là, une frappe difficilement captée par König à la 21e) sur un somptueux coup franc de Doudin (41e), Xamax a baissé sa garde. En moins de 5 minutes, à cheval de la mi-temps (43e et 47e), Aarau a renversé la vapeur. "On savait pourtant que face à une équipe de Super League la moindre erreur se paie cash" , ajoute Roberto Cattilaz, assez fataliste.

Le défenseur Kiliann Witschi est plus remonté. "Je ressens de nombreux regrets. Nous avons laissé filer une grande chance. Nous n'avons pas été assez solides mentalement. Nous n'avons pas été capables de gérer nos émotions après l'ouverture du score. Nous aurions dû être plus attentifs dans le jeu sans ballon, ce qui s'est traduit par des erreurs de placement fatales. Cela fait sans doute aussi partie de l'apprentissage..."

Même si, encore une fois, la prestation xamaxienne a été remarquable dans son ensemble. Pas malheureux de l'issue de la rencontre, le coach argovien René Weiler n'a d'ailleurs aucune peine à l'admettre. "J'ai assisté à un excellent match de Coupe. C'est extrêmement rare d'affronter une équipe de première ligue classic de ce niveau, dans un tel stade, avec un tel public. Disons que nous avons marqué deux buts à de très bons moments..." Ou comment retourner un peu davantage le couteau dans la plaie.

 

Belle attitude

Il n'empêche. S'il a été étourdi, Xamax a aussi fait preuve de caractère. Menés par un club de Super League, qui, en outre, compte quatre matches de championnat de plus dans les jambes, les "rouge et noir" auraient pu renoncer. Il n'en a rien été. "J'ai beaucoup aimé l'attitude de l'équipe" , corrobore Roberto Cattilaz.

Les Neuchâtelois ont su hausser le rythme et créer quelques situations dangereuses devant la cage argovienne. Ils auraient même dû égaliser à l'heure de jeu, lorsque El Allaoui, seul au deuxième poteau sur un corner botté par Doudin, ratait incroyablement le cadre de la tête, à bout portant. Peu importe. Les Neuchâtelois ont essayé, encore et toujours, même les jeunes remplaçants (Lo Vacco à la 83e) n'hésitant pas à tenter leur chance. Un bel état d'esprit qui impliquait une prise de risques. Dont Aarau a su profiter. Mais, au fond, la troisième réussite argovienne, sur un contre rondement mené pendant les arrêts de jeu, est anecdotique.

"Nous n'avons pas à rougir de notre prestation" , résume Kiliann Witschi. "Nous avons su présenter un beau spectacle devant ce nombreux public."

Le hic, est que ce match contre Aarau, de même que l'affluence, est exceptionnel. La réalité de la première ligue classic rattrapera les Neuchâtelois dès mercredi, avec un déplacement à Lucerne pour y affronter la deuxième garniture de l'équipe de Super League, dans un presque total anonymat. Le risque de décompression guette.

"Je dispose de joueurs intelligents. Ils sauront faire la part des choses" , assure le coach. Ce serait souhaitable, car, pour vivre à nouveau régulièrement des rencontres comme celle d'hier, la remontée sera longue et ardue. Alors, autant vaut la commencer rapidement... 

EN COULISSES

RETARDATAIRES
Malgré les avertissements du club, plusieurs Neuchâtelois ne s'attendaient sans doute pas à une telle affluence. Ainsi, à dix minutes du coup d'envoi, la queue aux caisses était impressionnante (photo Christian Galley).

MUSIQUE
La mi-temps du match a été égayée par une démonstration de zumba ainsi que par une chanson de la Neuchâteloise Cindy Santos. En maillot rouge et noir, bien entendu.

COUP DOUBLE
Après avoir donné le coup d'envoi de FCC - Servette samedi, Bernard Challandes était un spectateur attentif dans les travées de la Maladière.

RECIDIVISTES
Les appels du club n'ont pas été suivis. Les supporters ont fêté l'ouverture du score xamaxienne par un jet de pétard et de fumigènes. Gare à l'amende...

PARTAGE
Frédéric Page, entraîneur des M18 xamaxiens, assure avoir soutenu les Neuchâtelois en Coupe. "En Super League, je suis en revanche un ardent supporter d'Aarau, mon club formateur."

 

L'étonnante maturité du jeune Kevin Pianaro

A voir son calme, la qualité de son placement et de sa relance face à un club de Super League, personne ne pourrait imaginer que Kevin Pianaro n'a que 19 ans, fêtés il y a deux mois. Et dire que ce pur produit de la formation xamaxienne - il porte le maillot rouge et noir depuis les M13 - n'était même pas titulaire la saison passée en deuxième ligue interrégionale!

"C'est vrai que ça peut paraître fou" , concède le milieu défensif. "Mais un match reste un match. Le niveau des adversaires, le public nombreux n'ont pas représenté une source de pression mais de motivation."

Généralement très avare en compliments lorsqu'il s'agit d'évaluer les performances individuelles, Roberto Cattilaz l'admet volontiers: " Oui, Kevin a fait un bon match. Mais il n'est pas le seul jeune de talent dans l'équipe. Le problème c'est que souvent ils veulent tout et tout de suite. Ils doivent comprendre qu'ils auront leur chance lorsqu'ils seront prêts. S'ils souhaitent immédiatement davantage de temps de jeu, ils ne doivent pas rester à Xamax."

La patience ne fait pas défaut à Kevin Pianaro. "J'ai bien joué lors des rencontres de préparation et, lorsque Thibaut de Coulon s'est blessé, j'ai eu ma chance." Il ne sera pas évident pour ce dernier retrouver sa place lorsqu'il sera remis de sa blessure. "C'est la loi de la concurrence" , confirme le coach. " Mais Kevin ne doit pas s'imaginer que tout est acquis. Il n'a encore rien prouvé."

Le jeune homme en est conscient. "Je me remets en question à chaque rencontre. Avoir la chance de s'entraîner avec des joueurs comme Doudin, Witschi, Walthert ou Schneider ne peut être que bénéfique." Et il ne met pas tous ses oeufs dans le même panier: après une maturité commerciale, il intégrera à la rentrée la Haute Ecole de gestion, à Neuchâtel. Même si son rêve est celui de "devenir footballeur professionnel." Depuis hier, ce but est sans doute un peu plus proche.

Source: http://www.arcinfo.ch/fr/nosdossiers/xamax/articles/cinq-minutes-fatales-a-xamax-fcs-1139-1209760

Résumé du match

Neuchâtel Xamax FCS - FC Aarau 1 : 3 (1 : 1)

Stade de la Maladière : 4119 spectateurs.

Buts: 41e Doudin Charles-André, 43e Burki Sandro, 47e Gonzalez Alexander, 90e+5 Burki Sandro

Neuchâtel Xamax FCS: Randaxhe Jérémy (75e Ramseyer Caryl), Lara Jonathan, El Allaoui Yassine, Witschi Kiliann, Doudin Charles-André, Pianaro Kevin (85e Lovacco Fabio), Sallaj Valmir, Rodriguez Mickaël (59e Chatton Loïc), Schneider Jérôme, Gomes Mike, Erard Maël

FC Aarau: Callà Davide (67e Senger Dante Adrian), König Swen, Foschini Sandro, Ionita Artur, Nganga Igor, Gonzalez Alexander (76e Teichmann Christopher), Jäckle Olivier, Marazzi David, Schultz Alain (85e Romano Daniele), Burki Sandro, Jaggy Kim

Moments importants

  • 90e+5
    Buteur : Burki Sandro. La messe est dite. Burki s'offre un doublé en lobant Sallaj en contre-attaque.
  • 69e
    Gros cafouillage dans la défense argovienne ! Mais c'est finalement dégagé.
  • 65e
    Lara est lancé sur le flanc gauche et adresse un superbe centre à destination d'El Allaoui et Chatton, mais un pied argovien dévie de justesse en corner !
  • 63e
    4'119 spectateurs cet après-midi au stade de la Maladière !
  • 59e
    Sur un corner flottant, le gardien adverse se troue, El Allaoui se retrouve seul au second poteau mais est surpris et n'arrive pas ajuster le but vide ! Quel dommage !
  • 49e
    Gomes reprend de volée un ballon dégagé de manière hasardeuse par la défense argovienne. Le gardien est battu... mais ça passe de justesse à côté !
  • 47e
    Buteur : Gonzalez Alexander Passeur : Callà Davide. Et ça repart très mal pour Xamax, Gonzalez hérite d'un centre en retrait de Callà et ajuste le but à bout portant.
  • 22e
    Grosse occasion pour Xamax sauvée sur la ligne!
Actualités relatives au match
Reportage sur RTS
RTS : Football / Coupe de Suisse (1er tour): Neuchâtel Xamax FCS n'a pas démérité face à Aarau !...plus »
Ballon du match
Les donateurs du ballon du match Neuchâtel xamax FCS - FC Aarau...plus »
Les deux hommes de coupe
L'Express/Arcinfo : Walthert, qui s'est blessé, et Doudin savent comment réaliser des exploits....plus »
Laurent Walthert fera l’impasse sur le match de dimanche
C’est la poisse pour Xamax, suite à un choc, Laurent Walthert s’est cassé le petit doigt à l’entrainement ...plus »
Le site du journal 20 minutes parle de Xamax
20 minutes : Un match pour regoûter à l'élite...plus »
Match de Coupe de Suisse de ce dimanche
RAPPEL : Prenez vos billets à l'avance pour le match de dimanche - Les abos ne sont pas valables!...plus »
Mobilisez vos amis !
Affichez votre soutien sur les réseaux sociaux !...plus »
Offrez le ballon du match !
Offrez le ballon du match de coupe de Suisse du 18 août !...plus »
Billets pour la Würth Coupe Suisse
Des airs de Super League à la Maladière ...plus »
Share to Facebook Share to Twitter Email This More...
Mailot 2017-2018
Twitter
Shop
Newslewtter
Option-web.ch - Smileys